Acceuil Traversée de l'Afrique L’Égypte, un décor lunaire dans une ambiance militaire – 26 200 KM

L’Égypte, un décor lunaire dans une ambiance militaire – 26 200 KM

par JordyAdventure 15 décembre 2018 0 Commenter

Ma première journée de vélo en Égypte mérite déjà un article. Une journée sous un soleil cuisant. Je mets rarement de la crème solaire mais la … j ai pas eu le choix . Au bout de 2 heures ma peau commençait à bien rougir. 

C’est d’Hurghada que je me suis élancé ce matin. Les villes ressemblent pas mal à l’Iran dans l’architecture, l’état des routes et la façon de conduire. En direction du sud le long de la mer rouge je pars avec un vent de dos exceptionnel. Je passe des barrages de militaires à plusieurs reprises sans que l’on m’arrête. Jusqu’à où me laisseront-ils aller tranquillement … 

je prends à présent la direction plein ouest pour rejoindre le Nil sur une route dans le désert sur 170 km. 

Peu après Safaga (Mer rouge)

A travers Des montagnes et un décor lunaire j’arrive à parcourir 40 km. Devant moi des militaires qui contrôlent le passage des véhicules. Après une vérification de mes papiers ils me demandent d’attendre. Une voiture arrive et c’est la qu’ils me disent « la route est

dangereuse tu ne peux pas la faire en vélo, le pick up t’emmène 40 km plus loin jusqu’au prochain barrage militaire.» 

Un peu vague comme réponse mais bon j’avais pas le choix. Je monte dans la voiture avec un officier et un jeune militaire. Je pense que j’aurais été plus en sécurité à le faire en vélo. Je suis monté dans des voitures avec des chauffeurs dangereux . Mais alors lui ! 2 fois de suite j ai cru qu’on allait rentrer dans une autre voiture. 

J’arrive finalement vivant. Ils repartent je suis donc au barrage avec de nouveaux militaires. J’avais prévu que j allais camper autour de cet endroit. 20 min plus tard une autre voiture avec un autre officier et ses militaires arrivent . Ils me font comprendre que je peux pas dormir là . Et me disent que je peux aller dans 20 km il y aura un endroit pour dormir avec une supérette. Je pars puis au bout de 10 min La voiture qui venait d’arriver se met derrière moi et ils me disent qu’ils me suivent … J’ai le droit à une escorte. Je passe tout de suite moins inaperçu avec 4 militaires armés qui me suivent de près. 48194690_2228556140719103_6979319669861646336_n

Arrivé a un autre barrage. Un militaire me fait comprendre que je peux pas dormir là… bon les premiers n’ont pas tout dit mais bon la nuit tombe et on me fait comprendre qu’à nouveau une voiture allez venir me chercher . Même histoire 5 fois de suite… tous les 20 km on me mettait dans une nouvelle voiture jusqu’à ce qu’on atteigne la ville de Qena où il y avait des hôtels. 

Arriver dans une ville entouré de 5 militaires qui m’aident gentiment à prendre mes affaires ça passe pas inaperçu. Les regards des locaux ne sont plus les même. 

Quoi qu’il en soit tous les officiers et militaires rencontrés étaient d’une gentillesse irréprochable. A ce que je vois je rencontrerai essentiellement que des forces de l’ordre en Égypte 

Hurghada -> Qena en une journée … je n’avais pas vraiment prévu un bond de 230 km en 1 journée. Une fois arrivé à l’hôtel l’officier s’assure que je dors bien la. Il me dit clairement que si je dois sortir ce soir il sera prévenu par l’hôtelier et que le lendemain matin il me demande de l’appeler pour lui dire à quelle heure je pars. 

Je suis sous surveillance. Rien ne doit m’arriver.

Tu aimeras peut-être aussi

Laisser un commentaire