Acceuil Archives
Archives du mois

mai 2018

Jour 271 – Le départ est lancé

      Ça y est, après avoir bataillé 1 mois pour le visa Russe, je l’ai enfin. Ce visa est particulièrement compliqué à obtenir en Asie centrale. 1 ère visite à l’ambassade, après avoir pris deux semaines pour pouvoir rassembler tous les documents nécessaires (assurance, un visa kirghize, lettre d’invitation, …), l’homme au guichet prends mes papiers d’un air dépité et fait tout pour me trouver des excuses bidons pour ne pas me donner mon visa…la photo dépasse du cadre, la durée de mon visa kirghize est de 89 jours et il fallait 91 jours. 89 jours était écris sur mes documents alors que j’avais payé 90 jours. Heureusement, un petit mail envoyé et le lendemain j’ai mon papier avec 90 jours (avouez que vous avez rien compris a cette histoire de jour). Mais en gros à l’ambassade russe l’homme m’avait clairement dit qu’il ne pouvait ( ne voulait je pense ) pas me délivrer le visa ici, qu’il fallait que je rentre en France pour le faire.

      J’avait perdu espoir et prévoyais déjà mon retour par la Turquie car je ne voulais absolument pas reprendre un avion. Mais bon j’avais mes 90 Jours de visa kirghize, ma photo était parfaitement découpée… Mes documents étaient irréprochables. J’ai donc re-tenté ma chance, sans grandes convictions mais avec l’espoir d’avoir une personne plus sympa à l’accueil. Après tout je n’avais rien à perdre. Loupé, c’était le même qui m’attendais… Il me soutenait toujours qu’il me fallait 91 jours et non 90 … mais sur les documents était écris «un visa kirghize étant valide 3 mois minimum». Il avait donc tort. Contredire un mec qui fait ce métier c’est compliqué mais de toute façon c’était soit je continuai à lui tenir tête soit j’abandonnais. Après 1 heure de négociation, a soutenir que mes papiers étaient bons et qu’il fallait que j’ai ce visa ici il m’a finalement pris mes documents et m’a demandé de payer. Une semaine d’attente et ils me donneront une réponse positive (le récupérer m’a pris 3 minute…presque trop facile après toute cette bataille !).

      Quel soulagement !

      Le lendemain le visa Ouzbek sera lui aussi collé dans mon passeport. J’ai enfin tous les visas pour rentrer en France.

      Ayant des dates d’entrée précises pour l’Ouzbékistan et la Russie, pour gagner du temps j’ai commencé à pédaler 250 km pendant l’attente du visa et j’ai fait un petit retour en arrière en auto-stop à Bichkek pour récupérer les visas. Mes dates sont vraiment touche a touche et même un peu limite niveau temps. Mon programme jusqu’en Europe est donc bien rempli et les jours me seront compté…Les 2 prochains mois vont être sportif.

      Deux mois qui s’annoncent également intenses niveau paysages. 1 mois à pédaler dans les montagnes du Pamir avec au programme de nombreux cols à plus de 4 000 mètres , une route qui se transformera en piste, le passage par l’une des routes les plus hautes du monde, de grands espaces à perte de vue et un mode de vie sous les caprices de la météo en altitude (des vents plus violent, de la neige plus froide, et des température qui passeront certainement sous le zéro). D’ailleurs j’ai fait une petite acquisition pour répondre a certaine curiosité. C’est un joli thermomètre.  

      Le second mois sera la traversée du Kazakhstan et Ouzbékistan et leurs déserts. Ça s’annonce épique ! Mais je vous prépare un petit article vous expliquant tout ça une fois terminé.

      À Hanoï au Vietnam j’ai également rencontré une Française à vélo ( Coline, cookandcycle.fr )  qui avait entendu parlé de mon parcours via d’autres cyclistes qui sont sur les routes. Elle voyage seule avec comme projet de faire des crêpes dans le monde avec les locaux qui l’accueillent. Elle montre bien que ce type de voyage est réalisable même en étant une fille seule. Pas de chance non plus, son visa Chinois lui sera également refusé, elle a donc pris l’avion pour Almaty et suite à ma longue attente à Bichkek notre planning concorde pour le Kirghizistan.

      Nous partons donc à deux pour les 800 premiers kilomètres entre Bichkek et Osh. Après ça je reprendrai la route seul.

Le top départ est lancé !

18 mai 2018 0 Commenter
9 Facebook Twitter Google + Pinterest